{Dossier,  La carte du Rap } : Décryptage des grands gagnants de l’édition des Flammes 2024

{Dossier, La carte du Rap } : Décryptage des grands gagnants de l’édition des Flammes 2024

banniere sur article 2023

Après le succès de la première édition en 2023, Les Flammes étaient de retour le jeudi 25 avril 2024 pour une deuxième édition au Théâtre du Châtelet à Paris. La cérémonie initiée par les médias Yard et Booska-P met à l’honneur la diversité et la créativité des artistes francophones qui redéfinissent le paysage musical actuel.

Entre performances exceptionnelles et nominations, l’événement a vu la participation de nombreuses figures du milieu urbain et musical comme Waly Dia, Zaho, La Fouine, Franglish, Shay, Médine, Singuila, Fally Ipupa et d’autres.

Du sacre d’Aya Nakamura à la performance XXL de SCH, la rédac a decidé de porter un regard analytique sur les grands gagnants de cette édition 2024.

 

Aya Nakamura : Artiste féminine de l’année

LES FLAMMES©

Victime de nombreuses polémiques en amont de sa prochaine prestation aux JO de Paris 2024, Aya Nakamura a dominé les nominations de cette édition en arrivant devant ses homologues Gazo (5 nominations), Tiakola et Werenoi (4 nominations chacun) avec 6 nominations.

Sur le plan individuel, Aya Nakamura a décroché trois trophées dont la très convoitée ‘’Artiste féminine de l’année’’. Opposée à Nej et Meryl dans cette catégorie, la chanteuse est venue en tête des votes et conserve ainsi son titre (qu’elle avait déjà remporté en 2023).

Dans cette catégorie,  nous estimons qu’elle le mérite totalement avec ses performances exceptionnelles  sur son projet « DNK », le succès de ses vidéos et sa reconnaissance sur le plan international . Elle plane au dessus de la mêlée en 2023 et ce nouveau sacre n’est que l’aboutissement d’une année bien accomplie.

 Nominée également dans la catégorie ‘’Album Nouvelle Pop de l’année’’ avec son opus « DNK », Aya Nakamura était en compétition avec les albums « Saison 00 » de Luidji et « Elowi » de Yamê. Seulement sept mois après la sortie, ce quatrième album studio d’Aya avait déjà cumulé plus de 100 000 ventes, synonyme de disque de platine. Avec plus de 5 titres certifiés (Baby, SMS, Cadeau, Chérie…) « DNK » a reçu l’avis favorable des votes et du jury. Le projet se hisse logiquement devant « Saison 00 » (plus de 50 000 ventes) et « Elowi » de Yamê. Une distinction amplement méritée pour la chanteuse francophone la plus écoutée au monde. Pour finir, la reine du rnb est également repartie avec une troisième distinction qui est celle du rayonnement international. Sans aucun doute qu’elle fait l’honneur de la France au-delà de ses frontières.

 

Gazo : Artiste masculin de l’année

Sacré artiste masculin de l’année devant Tiakola et Werenoi,  il est clair que le prince de la drill FR, fait l’unanimité actuellement au sein du rap français. Avec plus de 8 millions d’auditeurs mensuels sur spotify, Gazo est devenu en septembre 2023 le troisième artiste francophone le plus écouté (tous genres confondus) derrière Stromae et Gims. Sa distinction aux Flammes 2024 n’est que le résultat d’une année aboutie en termes de statistiques et de performances. Le rappeur français conserve son titre de l’artiste masculin de l’année, déjà remporté en 2023.

Shay : le clip de l’année

La Flamme du clip de l’année a été décernée à la rappeuse Shay pour son clip « Commando ».  En effet, dans cette catégorie, le projet de Shay était en compétition avec Baby (Aya Nakamura) et Même pas un grincement (Ziak). Pour rappel, sept mois après sa sortie, Commando cumule 1,9 millions de vues sur youtube, tandis que les clips Baby et Même pas un grincement comptabilisent respectivement 46 millions de vues et 8,9 millions de vues après un an. Bien que le clip d’Aya Nakamura se démarque largement du lot en termes de visionnage youtube, c’est le clip Commando de la rappeuse Shay qui a reçu la faveur des votes finaux. Rappelons que les votes du public représentent 50 % du résultat final, au même titre que les votes du jury. On peut louer l’ingéniosité et la créativité de Shay qui ne cesse de pousser la recherche dans chacun de ses projets.

Werenoi : l’album de l’année

L’autre récompense importante de la soirée est celle de l’album de l’année décernée à Werenoi pour son projet « Carré ». Le jeune rappeur était en compétition avec les projets « DNK » d’Aya Nakamura et « Sincèrement » de Hamza. L’album « Carré » est sorti en mars 2023 et s’est hissé en tête des meilleures ventes d’albums de l’année établies par la SNEP. Avec plus de 200 000 ventes enregistrées, l’opus devance DNK (plus de 100 000 ventes) et Sincèrement (plus de 150 000 ventes) : il est certifié double disque de platine. C’est un succès inattendu pour le rappeur originaire de la Seine-Saint-Denis mais si on évalue sa progression ces derniers mois, on ne peut qu’avouer qu’il le mérite.  

Les autres Flammes de premier plan

Plusieurs autres artistes bien connus du grand public sont repartis avec leurs distinctions après cette soirée. La Flamme du featuring de l’année a été décernée au morceau Meridian de Dave et Tiakola. En compétition avec les morceaux Petit génie (Jungeli, Abou Debeing, Imen ES, Alonzo & Lossa) et La Rue (No Limit, Gazo & Damso), le titre Meridian s’en sort avec la majorité des votes finaux. Pour rappel, cette collab a cumulé plus de 15 millions de streams en seulement un mois après sa sortie. Il s’agit en effet de la certification la plus rapide de 2023 pour ce morceau : distinction amplement méritée. 

Pour sa performance exceptionnelle réalisée lors de son concert à l’Orange Vélodrome de Marseille (53 400 places), SCH a décroché la Flamme du concert de l’année. Dans cette catégorie, le rappeur était en compétition avec Aya Nakamura pour son concert à l’Accor Arena (20 000 places) et Fally Ipupa pour son concert à Paris la Défense Arena (plus de 40 000 places). Difficile de remettre en cause le sacre du rappeur quand on voit l’ambiance et l’affluence lors de l’évènement !

Les révélations de l’année

Les Flammes 2024 : qui sont les artistes nommés ? - RTBF Actus

La cérémonie des Flammes 2024 n’a pas manqué de mettre en lumière de nouveaux talents. À cet égard, la Flamme de la révélation féminine de l’année a été décernée à Merveille. Dans sa catégorie, la jeune chanteuse était opposée à Bianca Costa et Kay The Prodigy. Révélée au public en 2023 avec notamment le titre Citadelle (certifié Or), la jeune chanteuse a reçu l’avis favorable des votes devant Kay The Prodigy et Bianca Costa (nominée en novembre 2023 aux NRJ Music Awards en tant que révélation francophone de l’année). Avec son titre « Ghetto » qui a fait fureur cette année, elle le mérite !

Chez les mecs, c’est Favé qui a été sacré révélation masculine de l’année aux Flammes 2024 devant Tif et Yamê. Très prolifique au cours de l’année, le jeune rappeur français est auteur d’un EP de cinq titres intitulé « F4 » et d’un album studio de quinze titres baptisé « Il le fallait » (plus de 9 500 ventes en première semaine).

La collaboration avec Gazo sur le titre Flashback permet à Favé de décrocher le disque de platine en 3 mois ! Avec beaucoup de succès, le morceau atteindra la barre des 41 millions d’écoutes sur spotify et deviendra le deuxième morceau le plus écouté de sa carrière derrière Urus. À l’issue des votes, Favé se hisse en tête du classement. Une distinction qui semble tout de même méritée pour le jeune rappeur de 19 ans.  

Les autres prix décernés

Les Flammes 2024 : le palmarès complet ⋆ URBAN HIT REUNION

En dehors des grands gagnants de cette deuxième édition des Flammes 2024, voici le point des autres prix décernés :

La Flamme du morceau performance rap

Dans cette catégorie, le Freestyle LVL Up Vol.1 de Ninho était en compétition avec Shavkat de Freeze Corleone et 100K de Gazo. Sorti en mai 2023 et certifié Or, le single LVL Up Vol.1 arrive en tête des votes. Il faut souligner que comme à son habitude, le Jefe a mis tout le monde d’accord sur ce morceau, logiquement, il décroche le prix, distinction totalement méritée pour N.I.

La Flamme du morceau d’inspiration africaine

Trois morceaux étaient nominés dans cette catégorie, Petit génie de Jungeli & Imen Es, Lossa d’Alonso & Abou Debeing, Meridian de Dave & Tiakola et Coup du marteau de Tamsir, Team Paiya, Ste Milano, Renard Barakissa, Tazeboy & PSK.

Malgré le succès retentissant du titre Coup du marteau, c’est le titre Petit génie qui décroche la Flamme du morceau des musiques africaines. Pour rappel, après sa sortie, ce titre afropop a signé la meilleure entrée de la semaine au Top Singles avec 1,4 million d’écoutes au compteur. En terme d’inspiration africaine, de retentissement et d’authenticité,  la rédac porte plutôt son choix sur le titre « Coup du marteau » . « Pétit Génie » a réalisé des chiffres,  mais est-il vraiment représentatif des musiques d’inspiration africaine ?

La Flamme du morceau caribéen ou d’inspiration caribéenne

Le single Doliprane de Kalash était en compétition avec les titres Jack Sparrow de Meryl et Toxic (Kima) pour le compte de cette catégorie. À l’issue des votes, c’est Doliprane qui décroche le graal avec 1 tiers des votes. Rappelons que ce morceau cumule près de 4 millions de vues sur youtube, donc la distinction est méritée pour le rappeur martiniquais.

La Flamme du compositeur de l’année

Nominé aux côtés de Flem et Richie Beats, Boumidjal X a remporté la Flamme dans cette catégorie avec la majorité des votes. Le producteur aux dix singles de diamant est logiquement récompensé pour son travail impeccable au cours de l’année.

La Flamme du morceau rnb

Étaient nominés dans cette catégorie, les titres, Dernier je t’aime de Monsieur Nov et Josman, Room 69 de Tayc et Là où on dort heureux de Tuerie. A l’issue des votes, Dernier je t’aime sera sacré morceau rnb de l’année. Extrait de l’album « Love Therapy », le morceau a réalisé de bonnes performances, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une distinction amplement méritée pour Monsieur Nov.

La Flamme Eternelle

Le producteur français DJ Kore était logiquement sacré Flamme Eternelle devant Grégory Curot avec la majorité des votes. Pour rappel, Kore a collaboré avec Zola sur deux morceaux, tous certifiés en 2023. Le premier morceau, Toute la journée (feat Tiakola) est certifié single de platine tandis que le deuxième, Envie7Vie est single d’Or.

La Flamme Spotify de l’album de l’année

Troisième album de Hamza, Sincèrement était en compétition avec les projets DNK (Aya Nakamura) et Carré (Werenoi). Sorti en février 2023, l’opus était sacré deuxième album le plus écouté en France avec plus de 180 000 ventes. Sur Spotify, il réalise le meilleur démarrage de l’année avec 7,3 millions de streams en 24 heures. Des statistiques exceptionnelles qui confirment le sacre de la Flamme Spotify de l’album de l’année.

La Flamme de l’engagement social

Pour son engagement dans ses œuvres sociales, Zamdane a logiquement reçu cette récompense grâce à sa participation aux côtés de plusieurs rappeurs à des concerts caritatifs, notamment, au Zénith de Paris en mai 2024.

 

Le point rédac

La plupart des récompenses ont été très cohérentes et méritée. On est un peu dubitatif sur le choix de « Petit Génie » comme Flammes des musiques d’inspiration africaine. On peut s’étonner aussi de l’absence de cadres de la musique urbaine dans les nominations ou dans les performances comme Jul ou Booba. On peut comprendre que l’organisateur Booska-P soit en beef avec le Duc mais nous trouvons incohérent de parler de musiques urbaines en France sans évoquer Booba. Toutefois l’ensemble de l’organisation de la cérémonie est louable et nous restons scotché pour découvrir ce que donnera l’édition 2025 !

banniere sur article 2023

Ambro Ola

Related post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *