Judicaël clame sa romance sur « Mayi Ya Moto »

Digiqole ad

Judicaël est un artiste auteur, compositeur et interprète basé à Grenoble qui se plaît à mêler  poésie et mélodies expérimentales. C’est plutôt un as des lettres poétiques qui vogue entre romance et spiritualité sur des mélodies à la fois électroniques et acoustiques. Son style musical se veut être un cocktail de rnb et hip-hop alternatif, il le développe depuis des années et l’année 2021 est pour lui l’occasion de le présenter à travers son premier EP. Le clip « Mayi Ya Moto » extrait de son EP est sorti depuis quelques mois et illustre parfaitement  son orientation rnb et hip-hop influencé par la soul rnb, la rumba congolaise mais aussi la variété française. A travers ce clip excellement réalisé, on découvre un artiste qui tient à créer un univers à la fois cohérent et très visuel. Le titre « Mayi Ya Moto » (« eau brûlante » en lingala),  oppose l’ardeur des sentiments de l’artiste aux flots d’un amour qui coule à sens unique. La romance est pour lui ce spiritueux à partager à deux. A part la romance, Judicaël peut s’épancher aussi sur d’autres thèmes comme l’introspection et les relations humaines. A travers des textes chargés d’émotivité et de sensibilité, il fait de son terrain d’expression ce premier EP « Frenesya » à découvrir sur toutes les plateformes digitales.

Regardez « Mayi Ya Moto »

 

Digiqole ad

Jude Badombena

Un féru de la finance, qui passe ses temps libres à gratter des articles et explorer le fameux trésor caché du digital...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *