Londe, une musique prometteuse entre douceur et évasion

 Londe, une musique prometteuse entre douceur et évasion
Digiqole ad

On découvre Londe dans une vidéo sur instagram dans laquelle elle explique son changement de nom de scène de Elsa, à E15A pour finalement Londe. »Londe » pour l’onde sonore, la propagation, l’évolution, le choc. En effet c’est une jeune artiste qui propose un style assez progressiste dans la variation du timbre musicale, une maîtrise de la profondeur vocale qui est sans aucun doute la clé de son efficacité. Pendant le confinement, Londe s’est essayée à pas mal d’exercices, covers, compilation de lives, mais lorsqu’on remonte en 2018, on tombe sur « Charly », un titre exceptionnel sur lequel la pépite lâche une  étonnante performance en anglais dans une vidéo hautement scénarisée.

« J’ai grandi entourée de mélodies : de chansons jazz chantées par ma mère, des douceurs classiques du piano de mon père et des sons rock des guitares de mes frères. Dès l’âge de 7 ans, les pratiques régulières du piano puis de la batterie m’ont amenée à m’accompagner au chant. La musique m’a donné le pouvoir d’extérioriser les émotions que je n’arrivais pas à exprimer autrement. Au fil des années, j’ai d’ailleurs compris qu’elle occupait une place thérapeutique dans ma vie. »

Lorsqu’on découvre une artiste telle que Londe, on est plus séduit par sa démarche artistique et sincère. Elle se nourrit d’émotions, elle crée à base de ce qu’elle ressent, venant de son public à priori, larmes, sourires et remerciements. Tout ceci on peut le ressentir dans ce qu’elle offre, sa voix, l’espace et la sensation de paix qu’elle communique dans ses morceaux. C’est une artiste vocalement talentueuse, ce qu’elle propose c’est plutôt une musique d’évasion, une ambiance calme d’une lumière peu intense. Comme dans un songe, la voix de Londe transporte loin des problèmes mondains, durant quelques minutes on peut voguez au-dessus de ces bruits habituels, de l’excitation, s’évader. Très jeune, Londe s’est lancée dans la musique en interprétant des chansons de la soul, puis en grattant des textes sur quelques mélodies, mais elle travaillait déjà dès ses débuts sa démarche musicale. A seulement 15 ans, elle fait ses premières apparitions sur scène. Elle débute ainsi ses prestations dans les bars, les fêtes et ensuite elle se  met à jouer dans les salles de spectacles.

 

 

                                                                                                                                                                                                            credit photo : Paul Bernhardt

 

Le live est le terrain de jeu favori de Londe.  » Les émotions transmises au public par ma voix ont été un déclencheur. Les larmes, sourires et remerciements en concerts m’ont fait prendre conscience de ma capacité à faire éclore des manifestations physiques et émotionnelles fortes. » Comme quoi, la scène est une pièce majeure dans la carrière de Londe qui vit sur scène, elle partage sa générosité mélodieuse dans une douceur particulière où elle mêle rnb, néo-soul, jazz, pop et un peu de trap. C’est une sauce qu’elle a su minutieusement concocter afin de créer son style propre, sa marque.

2019 est une année assez particulière pour la carrière de la jeune artiste. Elle fait la connaissance d’un duo, Menkare et Kamiya.  Le premier originaire du New Jersey, et l’autre d’Île-de-France. Très vite, ils se familiarisent et travaillent sur un projet commun, un morceau enregistré en une soirée résultat de la belle alchimie qui a su naître entre les artistes. Cette collaboration sera le morceau le plus streamé de l’album de Menkare et Kamiya. En 2019 elle fait également la connaissance de Tom, un producteur avec lequel elle va beaucoup travailler à distance. Beaucoup de sonorités leurs sont communes et un véritable feeling s’installe même si ils ne sont jamais réellement rencontrés.

 

                                                                                                                                   credit photo : Paul Bernhardt

Le travail de Londe tourne autour de beaucoup de collaborations, ceci dénote de l’ouverture artistique de la chanteuse qui ne s’enferme pas dans des cases, que ce soit producteurs, chanteurs d’origines diverses, elle cherche toujours à créer quelque chose de différent, une musique percutante. Le single ‘’Charly’’ est le fruit d’une collaboration avec le rappeur GTZ, un excellent story-telling  qui a inspiré ce titre avec finesse et justesse. C’est l’histoire de Charly, un musicien oublié, un titre aussi émouvant que séduisant dans l’écriture. En 2020, Londe poursuit son aventure musicale avec Sylab, un ami de longue date, un rappeur avec lequel elle bosse sur un projet à venir. C’est une année assez mouvementée entre le confinement, ses différents projets, les rencontres mais  Londe est toujours au charbon en studio pour peaufiner ce premier album qui la révélera au grand public.

Digiqole ad

Tony Harley

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *