Elzo Jamdong, un cocktail rap multilingue de Dakar à Paris

Digiqole ad

Elzo Jamdong fait ses premiers pas dans le centre de Dakar et va y grandir dans une famille de mélomanes avec notamment un père amateur de jazz, de musique cubaine et un frère joueur de clavier. Il s’inspire aux premiers abords de rap westcoast et fait ses premières mesures au collège avant de s’installer à Lilles en France où il forme le collectif « Jamdong » avec d’autres étudiants dakarois. Cette alliance va permettre de produire ses premiers projets, les mixtapes Red Alert en 2009 et Gold Medal en 2012. Il sait se débrouiller en français comme en anglais et surtout en wolof. Sa technique de kickage efficace va lui permettre de remplir plusieurs salles à Dakar et aussi à Paris notamment au Comedy Club.

 

Après deux années riches en sensations entre le Sénégal et la France, qui lui ont permis de bien défendre ses projets, il dévoile en 2016, son premier album « Freengdom », un cocktail de flows énergiques en wolof aussi en anglais et en français sur des sonorités hip-hop. L’Mc de Dakar vient révéler l’étendue de son flow très authentique, des kicks efficaces laissés de manière spontanée en wolof sur des prods très originales.

Voguer entre l’Europe et L’Afrique, lui permet de rencontrer et connaitre les musiques et influences occidentales, il cultive son authenticité en montrant qu’il est capable de rapper en wolof sur des prods européennes. Aujourd’hui, Elzo Jamdong est basé sur Paris et est reconnu comme l’un des rappeurs sénégalais les plus chauds en Europe. « Macina » son plus récent projet paru en 2018 affiche l’Mc dakarois au sommet de son style.

 

En 2019, le titre « Jengu » est le parfait cocktail rap en wolof d’Elzo qui peut vous faire danser ou chiller en soirée. « Jengu » est un mot wolof qui veut dire « essayer ». Il entend par là que la nouvelle génération qu’il représente soit prête à tenter le tout pour le tout pour s’illustrer, réussir et gagner avec les moyens de bord. C’est l’occasion pour lui de faire le storytelling de son parcours de « hustler » qui a toujours su prendre des risques et tenter le tout pour le tout pour faire mouche et faire apprécier ses performances. Son plus récent visuel « Coulisses » porte un message particulier pour l’artiste qui a souvent la lourde charge de gérer la vie artistique et la vie personnelle, une manière de faire passer le message comme quoi garder la tête sur les épaules quelque soit les situations est toujours essentiel. Ceci surtout que ce dernier visuel apparaît lorsque la carrière du rappeur sénégalais est sur de très bons rails !

 

Regardez le dernier visuel de Elzo Jamdong, « Coulisses »

 

 

Digiqole ad

Jude Badombena

Un féru de la finance, qui passe ses temps libres à gratter des articles et explorer le fameux trésor caché du digital...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *