Jordan Olympus propose un ultime voyage avec « Gold Cowries »

Digiqole ad

Jordan Olympus est un jeune chanteur d’origine malgache qui puise son inspiration à travers ses racines, des îles de la Réunion jusqu’à la métropole.  Après le succès du titre « 20/20 », l’artiste propose un ultime voyage dans une expérience qu’il a su créer autour de son dernier EP « The Ascencion ».  « Gold Cowries » est un titre entre kickage nerveux et valses mélodieuses sur des sonorités à la fois tribales et épiques. Dessus, le jeune talent projette sa facette africaine qui peut sembler mystique, très bien illustrée à travers ses costumes et sa gestuelle. Fort d’un éclectisme de genres parfaitement maîtrisé et assumé, l’artiste sert un excellent cocktail de  hip-hop aux sonorités espagnoles pour un résultat qui se rapproche de ses influences diverses et de ses standards.

Le titre est un questionnement sur la valeur que l’on s’attribue à soi-même. « Gold Cowries » traduit en français veut dire « Coquillages d’or », il faut noter que les cauris représentaient autrefois une monnaie dans certains pays d’Afrique, ils peuvent être considéré comme des coquillages sans valeurs  mais également comme des pierres avec de valeur inestimable dans d’autres contextes. Cette allégorie permet à l’artiste de développer sa vision de l’importance de l’estime de soi et de la nécessité d’une prise de conscience de leurs propres valeurs par chacun.

 

Regardez « Gold Cowries ».

 

Digiqole ad

Jude Badombena

Un féru de la finance, qui passe ses temps libres à gratter des articles et explorer le fameux trésor caché du digital...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *