A la découverte de la marque Adama Paris

 A la découverte de la marque Adama Paris
Digiqole ad

Notre média est parti à la découverte des marques panafricaines à suivre de près à Paris, la marque Adama Paris créée par la styliste sénégalaise Adama Ndiaye est une oeuvre authentique issue d’une fusion culturelle entre Dakar et Paris.

 

Essence d’une marque multiculturelle

La marque se traduit et se définit globalement à travers la personnalité et l’identité de sa créatrice Adama Ndiaye. Lancée pour la première fois lors de la  16e Editions du Dakar Fashion Week, les créations de la styliste de 41 ans commencent leur ascension à cette étape où des médias viendront du monde entier pour découvrir la marque.

Qui est Adama Ndiaye ?

Si vous rencontrez Adama Ndiaye dans les rues de Paris, elle est vêtue d’un grand boubou jaune, chaussée de sandales chinées au Kenya,  elle arbore une coiffure peule, une richesse culturelle qu’elle met toujours en avant à travers son habillement. Née à Kinshasa d’un père wolof et d’une mère peule, la créatrice se définit comme une « métisse afropolitaine », elle revendique cette identité africaine, elle adopte une position de mise en avant de sa culture tout en ayant un regard tourné vers le monde de par ses voyages en Côte d’Ivoire, en France, en Allemagne, en Italie et en Égypte. 

La créatrice a été une très bonne étudiante, des études qu’elle a réussies avant de décider de se tourner vers l’univers de la mode. Ses études, elle les a mené  à la faculté de Nantes, en sciences économiques, avant de se spécialiser en Finances à l’Université de Strasbourg et ensuite à Paris-Dauphine. La mode étaient alors une passion que son père espère voir s’évanouir mais à la fin de ses études et une brève expérience dans la banque, Adama se consacre entièrement à sa passion et prends des cours de mode à Paris.

« Adama Paris », est un nom que la créatrice donne à sa marque qui permet de la différencier de sa sœur jumelle.« Je n’avais même pas encore de collection alors que j’avais déjà l’idée de mettre sur pied une véritable entreprise. »

En plaquant son métier de banquière, contractant un prêt et se lançant à l’âge de 22 ans, elle mettait en place les actions qui lui permettrait de réaliser ses plus profonds rêves. Elle rentre à Dakar à la recherche de tailleurs, et reviendra plus tard sur Paris pour participer au Salon du prêt-à-porter de la porte de Versailles. « Je n’avais pas de signature à cette époque. Disons que j’étais plutôt éclectique et que je tenais à affirmer ma modernité comme mon attachement à l’Afrique. »

 

 

L’ADN et les collections de la marque

Le style Adama Paris représente plus qu’une façon de s’habiller, c’est un esprit et une vision que porte sa créatrice. Il reflète les états d’âme de la femme contemporaine. C’est un symbole et un concept d’ouverture aux autres cultures qui représente toutes ces femmes qui refusent de se soumettre à une image réductrice, souvent définie par une seule marque ou une seule culture. La marque est une quête de diversité culturelle, une expérience, un désir de découvrir ailleurs, de se mélanger. La femme « Adama Paris »est une femme résolument moderne, élégante pour qui le plus grand luxe est de s’approprier les choses et de faire de nouvelles expériences. Les lignes reflètent ce voyage, ce partage, ce brassage entre les cultures africaines et européennes. Les collections sont issues d’un pagne tissé à base de coton bio à la main par des artisans sénégalais. Les collections se suivent mais ne se ressemblent pas, on peut passer aisément de pièces en pagne aux motifs rendant hommage à la femme sahélienne à la sape avec des pièces contemporaines, modernes et colorées.

« En règle générale, j’aime la légèreté et les choses confortables. »

 

Défiler ensemble

La créatrice prône différentes valeurs à travers sa marque et ses collections. La richesse, l’ouverture, la solidarité et le partage sont des éléments-clés de sa vision culturelle. Elle a grandi au sein d’une famille où la liberté d’expression et l’échange étaient primordiales. « La mode est un prétexte qui me permet de mener l’ensemble de ces activités. Elles n’ont qu’un seul but : mettre en avant les créateurs et la beauté de mon continent. Je n’ai jamais défilé seule en seize ans. Je me sens bien dans le partage. »

Adama Ndiaye a grandit au sein d’une famille très versée dans la politique.  « Mes parents nous poussaient à faire preuve d’audace, à argumenter quand on voulait quelque chose ». Son choix de se réaliser dans la mode ne fut pas forcément accepté mais ce fut son combat à elle.

« Quand j’achète les créations d’artistes sénégalais que j’ai vu évoluer et qui ont travaillé ou défilé pour la première fois grâce à moi, j’ai comme l’impression de voter. Tous ensemble au sommet, c’est mieux que de regarder seule, d’en bas, ce qui fait tourner le monde. »

 

Digiqole ad

Jude Badombena

Un féru de la finance, qui passe ses temps libres à gratter des articles et explorer le fameux trésor caché du digital...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *